05 avril 2016

★ Six minutes et dix jours

Le blogenchine de mars est arrivé avec des magnolias par centaines, des magnolias comme autrefois, ♩♩ je ne sais plus comment faire, les magnolias sont toujours là ! Pour la musique je propose quelque chose de plus sérieux, du piano avec Bruce Hornsby

_1_

Sur le calendrier local début mars c'est JingZhe 惊蛰 , le début de la période de réveil des insectes, fin d'hibernation, et ça correspond bien à la réalité, étonnant. Période qui dure environ quinze jours, jusqu’à l’équinoxe de Printemps. C’est aussi le moment où l’activité dans les parcs reprend plein gaz, pareil, fin d'hibernation. Discussion, danse, gym, jeu de carte, taichi, kung-fu, musique, chant, tout y est. Viens guincher au bal à Zhao, alors ça sert à quoi la frite, si t’as pas les moules, ça sert à quoi l’cochonnet si t’as pas les boules, oh Gaby !


_2_

Y compris l’activité « défilé de mode », ces dames font des aller-retours sur dix mètres et sur une ligne (imaginaire la ligne hein, cherche pas), avec les demi-tours en règle, main sur la hanche, tête penchée, sourire, tout y est.

_3_

La danse des éventails

_4_

Pendant que mamy danse, papy promène le petit

_5_

Le paragraphe de mes potes, il y en aurait à raconter. Je le mets entre les fleurs sur lesquelles je n'ai rien à raconter sinon. Ils avaient tous commencé 2016 avec des 70-200, il fallait se démarquer et c’est fait, le camarade EOS 5DIII arrive avec le super zoom, tout neuf de trois jours, Canon 100-400 la frime à 2000 euros gros comme une descente de chéneau comme un canon forcément, pour prendre des fleurs en gros plan à 4m ... l'un sur l'autre, ils sont trois sur la photo ci-dessous, comme si on manquait de place, normal, local. T'en mets un à chaque bout de la grand-place et tu leur demandes de la traverser, si tout se passe bien au milieu ils se rentrent dedans :)

_6_

Ensuite ils agrandissent les photos sur l’écran de l’appareil et ils disent wouah c’est super net. Si tu te demandes pourquoi aller faire un gros plan de la fleur en reculant à 4m avec un mégazoom sur trépied alors qu’on peut le faire plus facilement, pas plus mal voire mieux, à main levée, plus bas dans l’arbre puisque les fleurs sont à portée de main, tout ça avec un objectif raisonnablement maniable, c'est que tu n'as pas bien saisi la question de face camarade.

_7_

 

_8_


J'ai lu au sujet du superzoom : idéal pour les photographes voyageant léger … parfait pour photographier la faune et les événements sportifs.

_9_


Voyager léger kidiz ! c’est de l’humour de marchand d’zoom ou quoi ? 880 gr de boitier + 1640 gr de superzoom = 2520 gr, je te le laisse à 2,5 kilo, c’est ça léger ?

_10_

 

 

_11_



Marché dans un village. Les marchés sont toujours très animés. Un vendeur que je connaissais, vieil ami puisque c’est la 2eme fois que je le voyais, me dit :
    •    Y’a aussi des marchés comme ça dans ton pays ?
    •    Oui, pareil
    •    ah… (j’ai eu l’impression qu’il avait l’impression que c’était impossible, alors j’ai ajouté)
    •    Oui enfin pareil …  avec moins de Chinois qu’ici
Il a ri.


_12_



piou piou. Les poulets en batterie, ça me fait penser à  Un village de Michel Buehler, et le texte est bon ;) Si ça te plait tu peux aussi écouter celle-là

_13_



J’ai attendu pour pouvoir prendre cette photo sans passant. Je suis sous un stand de légumes, le dentiste est de l’autre côté de la rue, étroite.
Les chariots à commissions des mamies font aussi siège avec frein à main. Les plus observateurs auront reconnu la place derrière, non ?

_14_



L’année passée dans un autre village j’ai discuté avec un boulanger en tournée. Plusieurs mois après je l’avais retrouvé par hasard dans son village et dans son local. Cette fois j’ai même visité l’arrière-local de préparation de la pâte. Il est en train de pétrir, il a versé de l’eau chaude de la Thermos Konvoi, (si si, regarde bien) pour faire sa pâte. Ensuite il passe la pâte plusieurs fois dans la machine qu’on voit aussi, elle est assez grosse … oui celle-là en plein milieu, pourquoi t’en vois une autre toi ? :)

_15_

jusqu’à obtenir une longue bande de pâte, 1,50m x 40cm. Retour au local, une couche d’huile, roulage pour faire un boudin de 1,5m de long, découpage, retour derrière pour encore quelques passages dans la machine. Finition au petit rouleau à pâte, pliage et cuisson soit à droite au charbon en collant les pains à l’intérieur du fut isolé au carton, soit à gauche dans cette machine électrique, on ouvre le couvercle, c’est comme une grande poêle, cuisson avec un peu d’huile. Ce local est la porte de la maison, ces portes que je te montre en fin de post. Au fond son véhicule électrique avec lequel il fait ses tournées. La porte du fond donne dans la cour, la cour à qui qu'e'm'dit  la cour d'la ferme pardi...  cour carrée autour de laquelle s’organise l’habitation et le local à pâte. Derrière moi, voir photo 12 exactement.

_16_



Un autre vélo de la grande époque, c’est du vélo blindé !

_17_



Maison de campagne qui a entre 30 et 40 ans.

_18_



Mes amies. J'ai discuté avec elles, sympas


_19_



Beaucoup de ruelles de certains villages sont encore en terre ou en briques et pour le plan d’automobilisation campagnard c’est pas possible. Des ruelles permettent à peine de se croiser en vélo. Alors le réseau routier secondaire se développe à toute vitesse et les villages changent.

_20_



Rue normale en béton. Je prends ce genre de photos banales, No.19 à 23, juste pour ce blog, pour te montrer, il n'y a rien de spécial, la vie normale, tellement normale que le vélo électrique n'était pas prévu être sur la photo avant qu'il ne surgisse de la ruelle de droite. Les pentes à gauche sont les entrées des maisons.

_21_

 

_22_



Discussion des anciens devant une épicerie en construction. Comment je le sais ? La deuxième fois que je suis passé il y avait l’enseigne, mais pas les anciens.

_23_


 

_31_

Et pour finir, j’étais passé ici par hasard début mars, un mauvais chemin de terre de 3km entre deux villages. Il n’y avait personne car c’était l’heure de la sieste, aucune chance. La deuxième fois nickel, tout le monde est là.


Salut salut
•    Tu fabriques ça ici ?
•   Oui juste là (il montre un abri grand ouvert, je crois qu’il plaisante, en même temps je ne sais pas comment ça se fabrique, je pensais qu’il fallait un four ou au moins une installation plus conséquente)
•    Tu vas en faire aujourd’hui, je peux regarder ?
•    Bien sûr, tout de suite, viens voir (je n’avais pas pensé que ça puisse aller si vite, mieux que sur le plan)
•    Il faut combien de temps ?
•    Moins de dix minutes
•    Pour tout faire ?! (c’est de l’eau au départ, s’il n’y a pas de four comment ça va être sec dans moins de 10mn ?)
•    Oui, on met l’eau colorée, le plâtre et une goutte de _?_, cinq à six minutes et c’est fini (pas sûr du _?_, j’ai mal compris, c’est peut-être un durcisseur, un retardateur, un accélérateur, un démoulant, un arôme de rose, un extrait de ceci ou autre chose… pas important mais faut pas raconter n’importe quoi hein ! lol)
•    T’es certifié iso9000 ? Nan je déconne je ne lui ai pas demandé ça ! hahaha. Il y en a combien par moule ?
•    36 par 28 = 1008

Alors allons-y, mettre l’eau, le plâtre est prêt, pendu à la balance

_24_

Mettre le plâtre, mélanger énergiquement

_25_

et verser ça dans le premier moule. L’établi du fond, où il pose ses 3 moules pour la coulée, est recouvert d’un caoutchouc. Les moules sont ouverts des deux côtés. Ils sont suffisamment lourd pour que posés sur l’établi le dessous devienne étanche. Ils restent là les six minutes nécessaires. Pendant qu'il remplira les deux autres moules le premier sèchera.


_26_

Racler un peu pour bien repartir le mélange dans tout le moule, attendre six minutes et c’est bon, retourner, démouler

_27_

Une vue de l’abri atelier des Nuages Blancs avec la charrette ancestrale à bras célestes Jam & Enpanne

_28_

Ces craies ça fait plein de photos que j’aime bien mais je ne t’en montre qu’une, on ne va pas regarder que ça. Le chemin de terre passe entre le grillage et les arbres, à gauche. Vers les cartons des ouvrier(e)s mettent les craies en boite, les boites en carton, les cartons en palette, et les palettes en stock dans un grand hangar tout neuf.
J’ai regardé le prix des craies en France, ils ne les attachent pas avec des tanghulu, 25,60 euros pour 100 craies couleurs assorties


_29_



Ca fait pas un peu chérot le kilo de plâtre ? Surtout quand tu sais qu'à cette saison pour faire des craies, production sous l'abri et séchage au soleil, il faut respectivement six minutes et dix jours... On ferme

_30_ Je ne recadre jamais mes photos, le cadrage je le fais en premier. Mais celle-ci est "un extrait".


Au fait tu l’as trouvé la Thermos, photo 15 ? Il y en a deux, c’est celle de droite.

 


Derniere nouvelles de l'accès Internet en Chine ICI


 

J'ai testé la fonction "planche de contact" de NX-i (logiciel gratuit de Nikon) et c'est nickel, c'est Nikon :)

PhotoTop : 1, 4, 24, 29, 30, et une des 7, 8, 9, 10,11 qui se valent, allez ! la 8 pour le soleil dans le cadre.